Hélène Fairmarch

Hélène Fairmarch n’écrit pas, elle écoute simplement les voix qui s’expriment dans le vent et leur prête une plume, un clavier, le temps qu’elles se posent, qu’elles racontent, qu’une fragile ligne noire les fixe sur le blanc d’une page comme un itinéraire sur une carte au trésor.
Ainsi, qu’ensuite elle y porte une rature ou qu’elle change un malheureux mot, cela sera sans importance, car rien ne sera vraiment modifié ; et qu’un lecteur aventureux s’y perde ou s’y retrouve ne sera plus qu’affaire de convention… Mais qui se soucierait de conventions lorsque soufflent les mots venus d’ailleurs ?

L’Initié dans l'anthologie La Tour


Design by Lna
Copyright © 2008 Parchemins et Traverses